Beckham et l’amour du sous-vêtement

David Beckham affectionne les sous-vêtements et ceux-ci le lui rendent bien. En 2006, les tabloïds anglais révèlaient son budget mensuel lingerie, £1000, ses achats, une 60 aines de boxers Calvin Klein Underwear (CKU), et ses habitudes : en porter deux par jour et les jeter après leur première utilisation.

Fort de l’immense succès de la campagne publicitaire le montrant avec sa femme dans des sous-vêtements CK Underwear en 2006, il a été fréquemment sollicité par les plus grandes
marques de lingerie homme. Aussi après avoir prêté son image aux dessous Emporio Armani Underwear, l’ancienne star de Manchester United a-t-elle décidé de lancer sa propre collection de sous-vêtements H&M.

L’objectif est clair : « j’aimerais être le nouveau Calvin Klein de la lingerie. »

«Je pense qu’il y a évidemment de bonnes marques de sous-vêtements mais ce ne sont pas les meilleures à mes yeux et c’est pourquoi je voulais en faire une, a-t-il expliqué face à la presse. Je sais ce qui est confortable et qui est plaisant pour les yeux et je voulais faire quelque chose d’un peu différent.»

Alors pour se donner les moyens de ses ambitions, il n’a pas hésité à paraître en boxer dans un spot publicitaire diffusé à la coupure du Super Bowl, puis sur des affiches recouvrant des pans entiers d’immeuble. Les plaintes de ses enfants – quelques peu gênés que leurs parents puissent être vus aussi aisément dans les plus petites tenues – n’y ont rien changé : business is business. Paraît-il.

Cette campagne à gros budget a par ailleurs suscité une polémique sur le web (qui a également dû beaucoup plaire aux enfants Beckham) : David aurait-il retouché les images pour accentuer sa virilité ? Obligé de répondre face à une attaque aussi dure sur l’homme, l’intéressé a déclaré:

« Je n’ai jamais, jamais rembourré mes sous-vêtements, ni mis de chaussettes dans mon slip non plus d’ailleurs. Je n’ai jamais eu besoin de le faire sur aucune séance photo, par chance, je n’en ai pas besoin. Ok, disons simplement que l’on m’a dit que je n’avais pas besoin d’aide de ce côté-là… Je pense que je suis plutôt bien »


2 réflexions sur “Beckham et l’amour du sous-vêtement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s