Santé : les slips présentent-ils un risque pour la fertilité ?

Alors que de nombreux sujets de société ont été abordés au cours de la campagne présidentielle, rares sont les candidats à avoir évoqué les risques sanitaires liés aux sous-vêtements que nous portons… Tour d’horizon de ces questions de santé avec le Dr François Grima, urologue à Versailles.

 

Maintenir, c’est bien. Encore faut-il ne pas comprimer

Une chaleur excessive peut en effet nuire aux spermatozoïdes. Dans le cas des slips, si les testicules sont trop près du corps ils s’échauffent, réduisant ainsi la richesse du sperme.

« Une trop forte compression peut diminuer la qualité du sperme » déclare ainsi ce spécialiste, avant de rassurer « mais que ceux qui portent des slips ne s’inquiètent pas, cela ne rend pas stérile ».

A prendre également en compte la matière des sous-vêtements que nous portons : pour le Dr Grima « choisissez des sous-vêtements en coton. Bien sûr ils seront moins élastiques que le lycra, mais ils permettront à votre peau de mieux respirer
et d’éviter les macérations.
».

 

Eviter les frottements

A l’inverse, si le port du caleçon permet une plus grande liberté de mouvement,  le relâchement de l’appareil génital laisse la porte ouverte aux frottements. Ce qui peut favoriser, dans certains cas, les irritations et mycoses. Qui s’y frotte, s’y pique

Le boxer apparait donc comme l’alternative idéale, lui qui offre à la fois du maintien, sans trop de compression, et une certaines liberté, sans ballotement excessif.

 

Au fonds, c’est pas plus simple de ne rien porter ?

Dans la plus pure tradition du Naked Man, nombreux sont ceux qui prônent encore une absence pure et simple de sous-vêtement. Mais si cela peut s’avérer utile dans certaines circonstances (non, je ne développerais pas), le Dr Grima se montre sceptique : « Le contact direct avec le pantalon favorisera les frottements, les brûlures. Sans compter la question de l’hygiène
et un accident de fermeture éclair est vite arrivé
».

On retiendra surtout ce dernier point 😉

 

Le plus important ? L’hygiène !

Ainsi donc le boxer mène-t-il d’une courte tête. Toutefois « le choix du sous-vêtement ne changera, fondamentalement, pas grand-chose » conclut François Grima. « Ce qui importe, c’est l’hygiène. Changer de sous-vêtement tous les jours vous évitera quelques désagréments. ».

 

Message reçu, Docteur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s